Réaliser une simulation d’épargne pour ses placements

Epargner régulièrement est une préoccupation commune pour de nombreux Français. L'objectif pourrait consister à mettre de l'argent de côté pour faire face à des temps difficiles, à constituer des capitaux pour aider leurs enfants à démarrer leur activité ou à préparer une retraite complémentaire. En tout cas, la question est souvent la même: quel support choisir pour épargner en 2018 ? Comprendre les différentes composantes de l'épargne, les caractéristiques générales des investissements et l'importance de la notion de risque.

Quels livrets d’épargne ?

Il existe 2 catégories de livrets d'épargne : ceux qui sont réglementés comme le livret A, le LDD, un livret jeune et différent du livret non réglementé. Leurs grandes différences sont des impôts plus ou moins avantageux. Cependant, pour un investisseur, ce qui doit être le plus important est la performance en termes de rendement «net» fourni par la solution d'épargne.

Utiliser un simulateur d'épargne pour faire les bons choix de placements

Afin de réaliser les bons choix en terme de placements, il est utile de réaliser une simulation de placements en utilisant un simulateur (voir le simulateur épargne Valofi). Cela permet de déterminer le capital obtenu au terme du placement, de savoir combien verser chaque mois pour obtenir le capital souhaité, ou encore de savoir sur quelle durée épargner pour obtenir le capital souhaité.

simulateur épargne

Le PEA, un bon placement financier ?

Malgré l'augmentation de 17,2% des cotisations de sécurité sociale, le PEA demeure un impôt très attractif car il n'est pas soumis à la fameuse taxe forfaitaire de 30% créée par le nouveau gouvernement, contrairement à un compte titres ordinaire. Surtout, les dividendes et les plus-values ne sont imposés qu'au moment du retrait, c'est-à-dire au moins cinq ans après l'ouverture du plan. Une fois à la retraite, la priorité est de compenser sa chute de revenu pour maintenir son style de vie. Les investissements risqués, comme les actions, doivent être réduits. Pour maximiser l'assurance-vie, qui fournit un revenu supplémentaire et libre d'impôt. En ce qui concerne le secteur immobilier, il est maintenant temps d'en donner ou de préparer la transmission.

En savoir plus sur les placements du moment : capital.fr/votre-argent